Jeff (à nouveau) (2007/2008)

Créée en 1950, le succès de cette comédie-vaudeville doit beaucoup à son créateur RELLYS que la critique de l’époque s’est accordée à reconnaître étourdissant de fantaisie.

Armand de Lannoy, jeune et brillant avocat, est en même temps un homme très à cheval sur les principes et pour lequel une mésalliance est intolérable !
Marié depuis peu de temps a Suzy, orpheline de mère, il est persuadé que son beau-père est un grand explorateur, ce qui justifie à ses yeux, qu’il ne l’ait encore jamais vu. Or, Jeff, le père de Suzy, est en réalité un personnage pittoresque, sympathique, mais fort peu décoratif, qui vit en fait à Paris de 36 métiers mais surtout des subsides qu’il vient régulièrement soutirer à sa fille.
Au cours d’une de ses visites, Jeff, sur le point d’être surpris par un retour inopiné d’Armand, ne trouve rien de mieux que de se déguiser en femme et de se faire passer pour sa propre sœur, soi-disant mariée en Amérique avec un grand-duc exilé.
Armand commence par “marcher” à fond, puis découvre la vérité et, pour confondre Jeff, le contraint à vivre quelques jours sous sa fausse identité.
Le pauvre Jeff est en butte aux pires complications, à l’arrivée d’un faux grand-duc engagé par Armand, aux assiduités d’un vieux général gâteux, aux poursuites de sa fiancée Zoé, poissonnière en gros.

0 commentaires